Description du projet

Faire la roue // Un chantier public de création multiculturel et intergénérationnel
Techniquement accessible à tous, le chantier public offre la possibilité de réunir plusieurs générations pour travailler ensemble.
L’atelier de fabrication des roues de vélo tissées est un apprentissage de la forme la plus simple de tissage : le tissage circulaire.
Pratique artisanale commune à beaucoup de cultures dans le monde, le tissage est utilisée pour la fabrication des parures traditionnelles, pour décorer les vêtements ou encore pour les tapis. Les motifs reproduits dans les ouvrages portent généralement une signification ou représentent des codes esthétiques.
Les personnes d’originaires étrangères apportent au chantier public une grande diversité de ressources de part les connaissances et les savoirs faire qu’elles détiennent et qui peuvent ainsi, être valorisés.
Du plus rudimentaire avec quatre bouts de bois ou très sophistiqué à plusieurs cadres et pédales, le métier à tisser offre une grande possibilité de formes et de résultats.
Il s’agit pour nous, d’adapter de façon très contemporaine un des modes ancestraux de fabrication textile en s’initiant au tissage en rond, dans une roue de vélo dont les larges rayons permettent un passage facile des fils.
Il est possible de s’adapter à une commande précise en terme de couleurs, ligne graphique ou thématique.

PHOTO CP ROUE

Nos références:
Free Market 10 ans, novembre 2016

Téléchargement de notre plaquette ici:
http://www.calameo.com/read/005087155453fc6f35590